Gendarmerie et cybercriminalité : le centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N)

L a gendarmerie a su s’adapter au nouvel essort de la criminalité via les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Elle nous propose de découvrir le centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N)

 

Hausse massive de la cybercriminalité en France

La lutte contre la cybercriminalité préoccupe la gendarmerie qui a su s’adapter via un réseau de 3500 gendarmes spécialisés : c’est le centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N).  Ce service de compétence nationale est basé à Pontoise dans les locaux du pôle judiciaire de la Gendarmerie (PJGN) avec à leur tête le colonel Nicolas Duvinage.

 

Laissez un commentaire

0

Veuillez taper puis appuyer sur Entrée pour rechercher