L’escroquerie aux faux ayant-droits sévit sur Youtube, les gros youtubeurs sont désormais touchés

Y outube facilitant les signalements des ayant-droits pour respecter les droits d’auteur, des escrocs se sont spécialisés dans l’extorsion auprès des gros youtubeurs : payez ou nous ferons sauter votre vidéo !

 

Le système de revendication des droits d’auteur de YouTube abusé par des extorqueurs escrocs

Youtube respecte le droit d’auteur et facilite leur démarche de réclamations au point de les rendre abusivement accessibles à tous. De nombreux Youtubeurs à travers le monde avaient déjà fait état de demandes d’argent en échange d’abandon de plainte contre eux.

 

Heureusement Youtube a réagi en supprimant le compte des escrocs suite à la pression populaire :

réaction youtube dmca arnaque

 

 

Le phénomène vient d’atteindre la France avec Stardust contacté par une société yéménite réclamant la propriété de certains extraits de ses vidéos dont ils n’ont pourtant pas la propriété :

 

D’autres escrocs n’hésitent même pas à faire de faux documents émanant de vrais cabinets d’avocats :

 

 

Le problème des legal notice takedown DMCA

Le digital millenium copy act (DMCA) régit aux Etats-Unis le contenu protégé. Celui-ci permet de protéger efficacement un contenu en ligne : l’ayant-droit n’a qu’à soumettre un avis légal à l’hébergeur de contenu. Le problème ne vient hélas pas de Youtube : les procédures DMCA servant normalement à exiger la suppression d’un contenu copyrighté ne sont pas soumis à discussion de la part de l’hébergeur de contenu, celui-ci doit les supprimer sans délai et ne peut pas se substituer à un tribunal pour statuer sur la légitimité de la notice DMCA.
Selon cette loi les parties doivent régler leur différent via les juridictions américaines.

La seule sécurité mise en place est le crime de parjure : envoyer une fausse notice légale DMCA voire même une simple notice erronée est puni aux Etats-Unis du crime de parjure entraînant une peine d’emprisonnement de 5 ans de prison.

 

Cependant comment faire appliquer cette peine à un yéménite ?

Comment un français peut il faire une procédure aux Etats-Unis pour faire sanctionner un extorqueur à l’étranger dans un pays hostile à l’état américain ?

 

Heureusement Youtube et même Twitter prennent les devants en sanctionnant de bannissement instantané les fausses demandes légales.

 

 

 

Seule solution : couper l’extrait incriminé

La seule solution viable reste de couper l’extrait visé par la requête juridique puis de tenter une action légale aux Etats-Unis, malgré les frais que cela engendre cela peut permettre d’éviter la récidive contre d’autres victimes mais aussi d’obtenir à terme la réforme des notices DMCA lesquelles ne devraient être accessible qu’aux agents juridiques engageant leur responsabilité professionnelle pour limiter les escroqueries/

 

Laissez un commentaire

0

Veuillez taper puis appuyer sur Entrée pour rechercher

les liens hypertextes