Retraités vous êtes fichés : le répertoire de gestion des carrières unique

Un nouveau décret portant création du RCGU (Répertoire de Gestion des Carrières Unique) vient d’être pris. Il fait suite à la réforme des retraites de 2010…

 

Une application tardive de la réforme des retraites de 2010

Initiative prévue depuis la réforme des retraites de 20101)https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000023022127&categorieLien=id , ce Répertoire de Gestion des Carrières Unique (RCGU) a été créé afin de « rassembler les données relatives à la carrière de chaque assuré social, utiles au calcul de sa pension », selon le texte. Le RCGU est seulement enfin officiellement créé par un décret pris le 1er mars 20182)https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036666210&amp%3Bamp%3BdateTexte=&amp%3Bamp%3BoldAction=rechJO&amp%3Bamp%3BcategorieLien=id&amp%3Bamp%3BidJO=JORFCONT000036666071.

 

Une application tardive de la réforme des retraites de 2010

Ce fichier poursuit l’oeuvre de modernisation de l’Etat et répond aux logiques actuelles de l’administration numérique. Ainsi y figureront de nombreuses informations personnelles : nom, prénom, date de naissance, enfants, employeurs successifs, revenus perçus, cotisations versées…

Sur la conservation de ces données, celle-ci seront conservées jusqu’au décès de la personne voire au-delà si le conjoint bénéficie d’une pension de réversion.

Le fichier sera géré par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) qui a jusque « au plus tard le 31 décembre 2019 » pour le constituer. Les « autres régimes, organismes et services » devront les imiter « au plus tard le 31 décembre 2022 ».

 

L’avis de la CNIL

La CNIL s’est opposée au choix de confier le RCGU à un seul opérateur , celle-ci « regrette qu’une architecture décentralisée […] n’ait pas été retenue », selon une délibération de mars 2017 également publiée au Journal officiel samedi.

L’autorité indépendante estime que « le nombre de personnes concernées ainsi que la quantité et la nature des données qu’il conserve confèrent à ce (fichier) un enjeu de sécurité certain ». Elle a préconisé pour cette raison « une analyse de risques en matière de vie privée ».

Reférences   [ + ]

1.https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000023022127&categorieLien=id
2.https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036666210&amp%3Bamp%3BdateTexte=&amp%3Bamp%3BoldAction=rechJO&amp%3Bamp%3BcategorieLien=id&amp%3Bamp%3BidJO=JORFCONT000036666071
Commentaires
    Ils en ont parlé....

    Laissez un commentaire

    Contactez-nous

    Nous vous répondrons par mail le plus rapidement possible !

    Veuillez taper puis appuyer sur Entrée pour rechercher