Compte-rendu de la Viva Technology 2018 sous le prisme juridique

Pour cette édition 2018 du salon Viva Technology notre média Cyberdéfenseur a été convié, compte-rendu de trois jours de conférences au regard des intérêts de tout juriste …

Pour rappel le salon annuel Viva Technology (abrégé Viva Tech) est un salon consacré à l’innovation technologique et surtout à l’entrepreneuriat via la promotion des start-ups et de leurs incubateurs. La première édition a eu lieu en 2016 et elle se tient désormais annuellement au « Paris Expo Porte de Versailles », organisé par les groupes Les Échos et Publicis.

 

vivatech-cover-2

 

Images de l’édition de l’année précédente :

 

Nous étions présents essentiellement aux conférences portant sur le droit et les legaltechs,  voici donc ce qu’il y avait à retenir pour les juristes.

  • Emmanuel Macron a annoncé poursuivre sa politique de développement des incubateurs, de privilèges d’imposition pour les start-ups et de rendre compétitive la France par une politique de développement de l’entreprenariat notamment via des aides régionales.
  • Le secrétaire d’État en charge du numérique a également prononcé des voeux en faveur du développement d’entreprises dans les quartiers populaires, favoriser la mixité et la parité au sein des conseils d’administration.
  • La CNIL est intervenue au sujet des problématiques juridiques causées par les intelligences artificielles et les données stockées par les nouvelles technologies.
  • Une conférence a mis en lumière les problématiques juridiques liées à la blockchain et les « smartcontracts » en découlant.
  • Une présentation des IA assistants juridiques aux particuliers risque fort de faire de l’ombre aux professions d’auxilliaires juridiques
  • De nombreuses legaltechs ont été présentées notamment Doctrine : https://www.doctrine.fr 
  • Le rôle des IA dans le recrutement et leurs applications futures dans le monde de la gestion des ressources humaines
  • L’avenir de la profession d’avocat qui, aux dires des intervenants risque fort de se faire disrupter dans les prochaines années…

 

Enfin on notera une augmentation, par rapport à l’année précédente,  de stands consacrés à des problématiques juridiques :

  • L’assureur MAIF présentait sa plateforme gratuite de diagnostic, information et protection de l’identité numérique : https://www.mesdatasetmoi.fr
  • L’INPI informait sur les différentes notions juridiques relatives à la protection des créations : brevet, secret, marque, dénomination sociale, nom de domaine, dessins et modèles, droits d’auteurs…
  • L’ordre des experts comptables était présent pour mettre en lumière les perspectives comptables à l’ère les nouvelles technologies surtout en matière probatoire.
  • De nombreux stands abordaient les problématiques de la cybercriminalité comme celui de Thalès…

 

Pour finir de nombreuses régions comme Centre-Val de Loire, Nouvelle-Aquitaine, Bourgogne Franche Comté et PACA étaient présentes pour faire connaitre leurs processus d’accompagnement personnalisés aux entreprises : conseils, financement, aide au développement à l’échelle internationale…

 

 

 

Retrouvez en replay les conférences les plus importantes (Stage One) de la Viva Technology 2018 :

 

Jeudi 24 mai 2018

Vendredi 25 mai 2018

Samedi 26 mai 2018

 

 

En dehors de l’aspect juridique nous aimerions interpeller nos lecteurs sur la fantastique intervention de Nicolas Sadirac, cofondateur de l’école 42 qui fut un des moments les plus fort de cette édition VivaTech 2018 concernant les procédés d’apprentissage et des différents systèmes scolaires :

 

 

 

Plus d’informations sur l’évènement en cliquant ici

Leave a Comment

Contactez-nous

Nous vous répondrons par mail le plus rapidement possible !

Start typing and press Enter to search